Bien-être, prendre soin de soi, slow life…

Ce sont des thèmes dont tu as sûrement déjà entendu parler. Et qui font un peu rêver évidemment. Ils font appel à notre sensibilité. On a envie d’avoir le temps de nos jours. On a envie de s’évader de notre quotidien (et pourquoi d’ailleurs, pourquoi aurait-on envie de s’évader ? Il est si moche le quotidien ?).

Foret - Et si on prenait le temps ?

Photo créée par freepik – www.freepik.com

En tout cas, il faut reconnaître que le temps est l’une de nos ressources les plus précieuses. Et que si je peux cultiver mon jardin pour récolter quelque chose, je ne pourrais jamais récolter ud temps, je ne gagnerais jamais du temps (malgré l’expression 😉 ).
Il est là et il s’écoule tout simplement.
A nous de voir ce qu’on peut faire avec.

Tu as toi aussi cette impression de manquer de temps, non ?

De ce que j’ai pu lire ou voir ces derniers jours, on aurait cette impression parce qu’on fait plus de choses qu’avant. On est aussi plus sollicités, et on nous demande d’être plus productifs.
Il y a des choses à lire partout, des news en permanence, tout va vite, le monde ne s’arrêtera pas de tourner pour nous.
Mais il ne s’arrêtera pas de tourner sans nous non plus. Pourquoi avons-nous besoin de nous précipiter ? La peur de rater quelque chose ? L’éphémère ?

Le temps est compté. Et ce qu’on y met ne reste pas, ne dure pas. Snapchat, stories instagram en sont des bons exemples. On devient hyperconnectés par peur de rater une publi. Mais c’est bien sûr valable ailleurs.

Et si on prends le temps d’y réfléchir, finalement le temps est compté pour nous tous de la même manière, une minute reste l’assemblage de 60 secondes. Même si parfois une minute est aussi précieuse que des heures.

Nous avons besoin d’une mise en commun du temps (grâce à une heure commune) pour un fonctionnement sans trop d’accroc de notre société, mais notre perception du temps reste unique, et ne dépend que de nous.

Plage - Et si on prenait le temps ?

Photo créée par topntp26 – www.freepik.com

« Je n’ai pas vu le temps passer ! »

Hé oui, ce n’est pas nouveau, la relativité du temps je sais bien.

Le documentaire d’Arte sur le sujet résume assez bien la situation actuelle, et Magali Combal (coach en gestion du temps) a une approche intéressante en demandant aux participants d’identifier leurs voleurs de temps. Et puis de négocier avec eux pour qu’ils en prennent moins. Ça vaut le coup d’essayer je crois !

 

Je te mets le lien si tu veux, j’ai voulu l’écouter en écrivant. Mais j’ai arrêté les bêtises, et j’ai pris le temps de le regarder 😉 .

Des voleurs de temps ?

Il y en a des plus faciles à identifier que d’autres bien sûr.

Je ne sais pas pour toi, mais clairement, mes jeux mobiles me volent pas mal de temps.

Le temps passé à se disputer est aussi pour moi un voleur de temps sournois. Même si l’argumentation (constructive) aide à se construire et à avoir un échange intéressant.

Rendre service. Ça c’est un voleur de temps interne à moi-même, et je suis sûre que ça t’es déjà arrivé : parfois je propose d’aider quelqu’un et ça me prend beaucoup plus de temps que ce que je n’aurais voulu. Et pourtant j’aime bien rendre service. Mais je regrette.

Les démarches sur internet ! Ça prend un temps fou : pour payer la cantine, prendre rendez-vous chez le garagiste, voir même les médecins maintenant…

Et j’en viens donc aux voleurs de temps qu’on ne voit pas. Quand par exemple, on travaille gratuitement à la place d’anciens employés : prise de rendez-vous mais aussi banque en ligne, comparatifs de voyage, commande de nourriture, etc… Là où avant un employeur payait quelqu’un pour qu’il nous aide, maintenant il n’y a plus personne, c’est nous qui le faisons et personne ne nous paye pour le faire. Nous y consacrons du temps pourtant !
C’est le sujet qu’aborde Marie-Anne Dujarier (sociologue à la Sorbonne) dans le documentaire. C’est intéressant comme point de vue !

Ne merdons pas une pinute !

On en vient à vouloir à tout prix optimiser tout ce qu’on fait : travailler ou dormir pendant les transports, manger en travaillant sur l’ordinateur, écouter des livres dans la voiture parce qu’on ne prend plus le temps de lire, etc. tout ça pour ne pas perdre de temps. Pour qu’il ne s’écoule pas une minute sans que nous n’ayons été productifs. Pour que le temps qui passe soit rentable.
 
Moi aussi j’aime quand ma journée se termine et que j’ai fait plein de choses. Que j’ai pu coudre un certains nombres de serviettes ou de mouchoirs, envoyer mes commandes, que j’ai pu cuisiner un goûter avant d’aller chercher les petits loups, que j’ai pu faire 3 lessives, passer l’aspirateur et la serpillère (ça va , ça sonne bien femme au foyer ? :p ).
 
Mais j’aime aussi ne rien faire.
Regarder le vent dans les feuilles du chêne des voisins.
Écouter la pluie ou une musique douce.
Admirer les vaches dans le champ en face. Ou ma petite chatte qui se blottit sur mes genoux.

Écrire.
Réfléchir.

Parce qu’en fait le temps est compté. Il est précieux. Alors je le savoure 🙂 .

Plage - Et si on prenait le temps ?

Photo créée par freepik – www.freepik.com

Et toi, tu aimes ne rien faire aussi ? Ou tu aimes prendre le temps ? Tu crois qu’on pourrait vivre dans une société avec une gestion du temps différente ?

fair - et si on prenait le temps ?
Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial